ACCUEIL GRAND PHA EQUIPAGE CARNETS DE BORD MEDIAS LIENS
BIENVENUE A BORD DE GRAND PHA
CATAMARAN  WHARRAM TIKI
POSITION
Valle Grand Ray est un peu une colonie allemande.A la fin du franquisme des hippies sont venus s'installer en communauté.Beaucoup  y sont restés et apparemment vivent du tourisme ,ils sont tournés vers le bio à fond etc,  ce qui nous va très bien.Il semble au premier abord qu'avec les Canariens tout le monde y trouve son compte. .Nous avons passé dans un 1er temps,3 semaines superbes à Vallé Gran Ray au mouillage ,Gran Pha ne bougeait  pas trop  et l’équipage y faisait de belles rencontres.Nous étions  devant un petit centre de relaxation ,yoga etc il y avait cette semaine une heure de yoga touts les jours à 16h  ouvert au public.Nous y sommes allés  tous les jours.L'arrivée sur la plage de galets est un peu sportive quand il y a du ressac mais nous y arrivions  sans casse ...bien sur .Maillot de bain obligatoire et habits à l'abri de l'eau  mais ça passe bien. Après  cette heure très agréable, bien que ça soit un yoga assez dynamique, Bertrand rentrait en  l'annexe  et Marie-Hélène rentrait  à la nage tranquillement ...200m cool dans l'eau à 25 degré ça détend.. Début Aout  , le pot d'échappement mélangeur du moteur tribord a fondu  au momentde l’arrivées dans le port principal de la Gomera ,San Sébastian avec une sur vente  de plus de 25 nœuds. Bertrand  pensait qu'il avait  du le fendre en appuyant dessus  pour se caler pour travailler dans le compartiment moteur.Résultat en fondant,l'eau a giclé sur le moteur électrique.Par bonheur,le moteur électrique a bien supporté la douche ,ouf!! Le seul shipchandler de San Sébastian en avait un d'avance. Bertrand en a commandé un 2em au cas ou ....Il a révisé aussi la pompe à eau de mer  en remontant le pot et  il s'est aperçu que les pales du rotor étaient presque toutes cassées et se baladaient   ce qui explique la fonte du pot. Lors de la révision du moteur bâbord ,le rotor avait gardé 2 pales qui se suivent donc le brassage de l'eau se faisait encore .Les piéces ont été commandées  par un ami skipper  français Patrick à Tazacorte  où nous  retournerons faire un  tour  pour les récuperer. A San Sebastian ,nous avon fait connaissance de l’équipage d’ un bateau en alu belge qui avait fait escale à Brest cet hiver.Patrick (encore un autre )est  passionné par la mer et aussi par l’électronique ,le solaire etc .Nous nous retrouverons sans doute sur d’autres escales . Nous avons découvert  la vie de certains oiseaux de haute mer :les puffins cendrés rentrent  retrouver  leur nid dans les falaises  à la nuit tombée .Leur chant ressemble au babillage de Donald Duck en anglais ,les premiers temps nous nous demandions vraiment qui pouvait faire  tout ce bruit . C'est un guide du parc national de la Gomera qui nous a montré un article sur ces oiseaux .. On ne peux s’empêcher de sourire quand un de ces oiseaux passent au dessus du bateau en chantant.Ils ont en général une voix assez aigu  mais il y en avait un dont la voix très grave avait un style  grand père râleur.Ce sont des oiseaus tellement silencieux en mer  .......qui glissent entre les vagues à raz de l'eau :http://www.elmundo.es/elmundo/2013/03/21/natura/1363873461.html (il y a un petit film ) En allant au port pour faire nos courses ,2 matins de suite ,nous avons assisté à un superbe spectacle ,une grande raie vient manger les poissons que les enfants du village lui donnent. Pour cela elle n'hésite pas à se hisser sur l'escalier du quai ,les garçonnets sont très fiers de montrer cela aux touristes épatés. La raie est parfois un peu coincée mais les enfants la mettent à l'eau tranquillement. Notre  séjour a la Gomera a du  se prolonger a cause d’un  problème technique . L’armoire de commande du moteur électrique babord s’était mise en vacances .Devant son refus de travailler correctement elle a été renvoyer à son concepteur . Nous servons volontairement de cobaye pour tester ces moteurs hybrides et nous travaillons donc en parfait accord avec le concepteur . Celui ci a trouvé la cause et a modifié le système des 2 armoires babord et tribord . Des sécurités ont été mises à fin de contrer toute éventuelle surtension due à une crise d’indépendance des hélices . Si par hasard nous oublions de les bloquer ou de les mettre en fonction régénération . Au bout de 3 semaines nous avons récupéré le tout .Les armoires sont arrivées chez Sylvain français adorable fabriquant et vendeur de délicieuses glaces sur le port de Valle Gran Ray .Bertrand les a monté en 48 heures .Les tests sont très positifs. Ce long séjour nous a permis de retrouver nos amis de Las Palmas  Cyril,Judith et Tobi,George, ainsi que Patricia et Patrick ,de rencontrer de nouveaux super équipages .Nous avons continuerà aller faire du Yoga au centre de la Finca Arguayal ,de profiter de la Mer et du Soleil canarien. Nos routes se sont enfin croisées.Bon voyage APATIKI et peut être dans une autre escale Une fois ,le Vent de terre tombant des falaises et formant des mini tornades sur l’eau avec des pointes à plus de 35 noeuds,nous a bloqué sur le bateau toute une aprés midi  mais le mouillage  a tenu  bon....oufff