ACCUEIL GRAND PHA EQUIPAGE CARNETS DE BORD MEDIAS LIENS
BIENVENUE A BORD DE GRAND PHA
CATAMARAN  WHARRAM TIKI
POSITION
Grand Pha  rejoint les pontons de la marina du Monte Real Club de Yates de Bayona pendant 2 jours pour profiter  des douches et d’une connexion  wi fi . Cette marina  a un accueil beaucoup plus chaleureux  que la marina municipale et elle est mieux abritée. au pied du Fort .Grand Pha y attend un vent du Nord pour descendre vers le Portugal. Baïona est  une  jolie petite ville.la ballade en haut des remparts du fort   permet de profiter pleinement du paysage..  Le Vieille ville n'est pas très importante mais comporte de belles maisons et de vielles chapelles de style roman.Les carillons rythment les heures .Les rues pietonnaires sont jalonnées de  petits restaurants sympas à prix vraiment très abordables.Si on mange en terrasse par contre ,gare aux goélands ,ils ont un culot impressionnant pour venir piquer les restes .L’un d’eux n’a pas hésité  à atterrir sur une table qui venait d'être libérée par ses occupants et a bousculé les verres pour récupérer le pain ..  Sur la hauteur ,le Vierge de la roche surplombe l'entrée de la baie et aussi l'entrée sud du Ria de Vigo.,Elle regarde la mer et porte dans la main droite un bateau.Un chemin de croix monte vers elle  sur la falaise .  Dans le port,prés du fort ,une reproduction taille réelle de la Pinta ,l'une des caravelles de Christophe Collomb attend ses visiteurs .Quand on pense qu'ils mettaient des chevaux et une 30en d'hommes dans ce bateau ,on se demande comment les marins ne devenaient pas fous? Grand PHA  nous  semble un palace.  D'après les monuments,Baïona a toujours été un port  accueillant  pour les bateaux qui partaient vers les Amériques au long de l’histoire maritime  Puis Grand Pha quitte la marina du Monté Real Yaching Club le 8 au matin .Il avait le derrière au ponton et les étraves sur des amarres sur chaine. Le Problème a été qu'après avoir largué les amarres à l'avant et vérifier qu'elles passaient bien les parre-battages,nous avons largué chacun de notre côté  nos haussières  arrière rapidement .Le bateau refusait d'avancer et nous nous mettions de travers.Nous avons appelés les permanents du port à l'aide.Une de leurs amarres sur chaine n'a pas coulé et s'est accroché à l'extrémité de la poutre avant babord.Apres avoir récupé nos  amarres ,les marinieros  ont gardé le bateau un peu écarté du ponton .Bertrand s'est mis à l'eau à 15 degré  et il a défait les 10 tours du cordage autour de  l'hélice ,cordage que les marinieros avaient coupé.  L’efficacité dans les manoeuvres de nos moteurs électriques a impressionné les responsables de la marina .Bertrand a trouvé que l'eau était quand même un peu fraîche.
             BAIONA             ESPAGNE